<-
Apache > Serveur HTTP > Documentation > Version 2.4 > Serveurs virtuels

Support Apache des serveurs virtuels par nom

Langues Disponibles:  de  |  en  |  fr  |  ja  |  ko  |  tr 

Cette traduction peut être périmée. Vérifiez la version anglaise pour les changements récents.

Ce document décrit quand et comment utiliser des serveurs virtuels par nom.

Voir aussi

top

Serveurs virtuels par nom vs. par IP

Les serveurs virtuels par IP utilisent l'adresse IP de la connexion afin de déterminer quel serveur virtuel doit répondre. Par conséquent, vous devez disposer d'adresses IP différentes pour chaque serveur.

Avec un hébergement virtuel par nom, le serveur s'appuie sur les informations transmises par le client dans les en-têtes HTTP de ses requêtes. La technique présentée ici vous permet de disposer de serveurs virtuels différents partagés sur une même adresse IP.

L'hébergement virtuel par nom est habituellement plus simple, car il vous suffit de configurer votre serveur DNS pour que chaque domaine pointe sur l'adresse IP dont vous disposez, et de configurer votre serveur Apache HTTP afin qu'il reconnaisse ces domaines. Il réduit aussi la pénurie en adresses IP. Par conséquent, vous devriez utiliser l'hébergement virtuel par nom, sauf dans le cas où vous utiliseriez des équipements qui nécessitent un hébergement basé sur IP. Les raisons historiques de l'hébergement basé sur IP dans un but de support de certains clients ne s'appliquent plus à un serveur web d'usage général.

La sélection du serveur virtuel en fonction du nom s'opère en dehors de l'algorithme de sélection du serveur virtuel en fonction de l'adresse IP, ce qui signifie que les recherches du point de vue du nom du serveur ne s'effectuent que parmi le jeu de serveurs virtuels pour lesquels la correspondance avec la paire adresse IP/port est la plus exacte.

top

Comment le serveur sélectionne-t-il le serveur virtuel basé sur le nom approprié

Il est important de savoir que la première étape de la résolution de serveur virtuel basée sur le nom est une résolution basée sur IP. La résolution de serveur virtuel basée sur le nom ne fait que choisir le serveur virtuel basé sur le nom le plus approprié, en se limitant aux candidats qui conviennent le mieux du point de vue IP. La résolution basée sur IP est sans objet si l'on utilise un caractère générique (*) pour l'adresse IP dans toutes les directives VirtualHost.

A l'arrivée d'une requête, le serveur va rechercher l'argument de section <VirtualHost> présentant la meilleure (la plus exacte) correspondance avec la paire adresse IP/port utilisée dans la requête. Si plusieurs serveurs virtuels possèdent cette même paire adresse IP/port, Apache va ensuite comparer les valeurs des directives ServerName et ServerAlias avec le nom de serveur présent dans la requête.

Le serveur virtuel à base de nom par défaut pour une paire adresse IP/port

Si aucune directive ServerName ou ServerAlias ne correspond dans la liste de serveurs virtuels présentant la meilleure correspondance du point de vue adresse IP/port, c'est le premier serveur virtuel de cette liste qui sera utilisé.

top

Utilisation de serveurs virtuels par nom

La première étape consiste à créer une section <VirtualHost> pour chacun des serveurs à définir. Dans chaque section <VirtualHost>, vous devez définir au minimum une directive ServerName pour désigner le serveur concerné et une directive DocumentRoot pour préciser l'emplacement sur le système de fichiers du contenu de ce serveur.

Le serveur principal disparaît

Toute requête qui ne correspond à aucune section <VirtualHost> existante est traitée avec la configuration du serveur principal, sans tenir compte du nom d'hôte ou de la directive ServerName.

Lorsque vous ajoutez un serveur virtuel basé sur le nom à un serveur existant, et si les caractéristiques de ce serveur virtuel correspondent à des combinaisons IP/port préexistantes, les requêtes seront alors traitées par un serveur virtuel explicite. Dans ce cas, il est en général judicieux de créer un serveur virtuel par défaut comportant une directive ServerName correspondant au nom du serveur principal. De nouveaux domaines sur les mêmes interface et port, mais nécessitant des configurations distinctes, pourront alors être ajoutés en tant que serveurs virtuels spécifiques (et non par défaut).

Héritage du nom de serveur

Il est toujours préférable de définir une directive ServerName au niveau de chaque serveur virtuel à base de nom. Si un serveur virtuel ne définit pas de directive ServerName, le nom de ce serveur virtuel sera hérité du serveur principal. Si aucun nom de serveur n'a été explicitement défini au niveau du serveur principal, le serveur tentera de déterminer son nom via une résolution de nom DNS inverse sur la première adresse d'écoute. Dans tous les cas, ce nom de serveur hérité influencera la sélection du serveur virtuel à base de nom, c'est pourquoi il est toujours préférable de définir une directive ServerName pour chaque serveur virtuel à base de nom.

Par exemple, supposez que vous hébergez le domaine www.example.com et que vous souhaitez ajouter le serveur virtuel other.example.com qui pointe sur la même adresse IP. Il vous suffit d'ajouter la configuration suivante à httpd.conf :

<VirtualHost *:80>
    # Le premier serveur virtuel de la liste est aussi le
    # serveur par défaut pour *:80
    ServerName www.example.com
    ServerAlias example.com
    DocumentRoot /www/domain
</VirtualHost>

<VirtualHost *:80>
    ServerName other.example.com
    DocumentRoot /www/otherdomain
</VirtualHost>

Autrement, vous pouvez spécifiez une adresse IP explicite à la place de * dans la directive <VirtualHost>. Par exemple, cette méthode est utile si vous souhaitez faire tourner quelques serveurs virtuels par nom sur une même adresse IP, et d'autres, soit par IP, soit basés sur un autre jeu de serveurs virtuels par nom sur une autre adresse IP.

Plusieurs serveurs sont accessibles par plus d'un nom. Il suffit de placer la directive ServerAlias dans une section <VirtualHost>. Par exemple, dans la première section <VirtualHost> ci-dessus, la directive ServerAlias indique aux utilisateurs les autres noms permis pour accéder au même site Web :

ServerAlias example.com *.example.com

ainsi, toutes les requêtes portant sur un domaine example.com seront servies par le serveur virtuel www.example.com. Les caractères joker * et ? peuvent être utilisés pour les correspondances. Bien entendu, vous ne pouvez pas inventer des noms et les placer dans une directive ServerName ou ServerAlias. Tout d'abord, votre serveur DNS doit être correctement configuré pour lier ces noms à une adresse IP associée avec votre serveur.

La recherche du serveur virtuel à base de nom qui correspond au plus près à la requête s'effectue parmi les <virtualhost> selon leur ordre d'apparition dans le fichier de configuration. Le premier serveur virtuel dont le ServerName ou le ServerAlias correspond est utilisé, sans priorité particulière en cas de présence de caractères génériques (que ce soit pour le ServerName ou le ServerAlias).

La liste complète des noms dans la section VirtualHost sont traités comme une directive ServerAlias sans caractères génériques.

Finalement, vous pouvez affiner la configuration des serveurs virtuels en plaçant d'autres directives à l'intérieur des sections <VirtualHost>. La plupart des directives peut être placée dans ces sections en y changeant seulement la configuration du serveur virtuel associé. Pour déterminer si une directive particulière est permise, consultez le contexte de la directive. Le jeu de directives configurées dans le contexte du serveur principal (en dehors de toutes sections <VirtualHost>) sera utilisé seulement s'il n'y a pas de configuration contraire par un serveur virtuel.

Langues Disponibles:  de  |  en  |  fr  |  ja  |  ko  |  tr 

top

Commentaires

Notice:
This is not a Q&A section. Comments placed here should be pointed towards suggestions on improving the documentation or server, and may be removed again by our moderators if they are either implemented or considered invalid/off-topic. Questions on how to manage the Apache HTTP Server should be directed at either our IRC channel, #httpd, on Freenode, or sent to our mailing lists.