<-
Apache > Serveur HTTP > Documentation > Version 2.4 > Modules

Apache MPM : Directives Communes

Langues Disponibles:  de  |  en  |  fr  |  ja  |  tr 

Description:Une série de directives implémentées par plusieurs modules multi-processus (MPM)
Statut:MPM

Directives

top

Directive CoreDumpDirectory

Description:Le répertoire dans lequel le serveur HTTP Apache va tenter de se positionner avant d'effectuer un vidage mémoire
Syntaxe:CoreDumpDirectory répertoire
Défaut:Voir ci-dessous pour le répertoire par défaut
Contexte:configuration du serveur
Statut:MPM
Module:event, worker, prefork

Cette directive permet de définir le répertoire dans lequel Apache httpd va tenter de se positionner avant d'effectuer un vidage mémoire sur disque. Si votre système d'exploitation est configuré pour créer des fichiers de vidage mémoire dans le répertoire de travail des processus qui se sont crashés, CoreDumpDirectory est nécessaire pour définir un répertoire de travail autre que le répertoire par défaut ServerRoot, ce répertoire de travail ne devant pas être accessible en écriture par l'utilisateur sous lequel le serveur s'exécute.

Si vous avez besoin d'un vidage mémoire pour le débogage, vous pouvez utiliser cette directive pour le placer à un endroit différent. Cette directive n'a aucun effet si votre système d'exploitation n'est pas configuré pour créer des fichiers de vidage mémoire dans le répertoire de travail des processus qui se sont crashés.

Vidages mémoire sous Linux

Si Apache httpd est démarré sous l'utilisateur root puis bascule vers un autre utilisateur, le noyau Linux désactive les vidages mémoire, même si le répertoire est accessible en écriture au processus. Apache httpd (versions 2.0.46 et supérieures) réactive les vidages mémoire sous Linux 2.4 et au delà, mais seulement si vous définissez une directive CoreDumpDirectory.

Vidages mémoire sous BSD

Pour activer le vidage mémoire des exécutables suid sur les systèmes de style BSD (comme FreeBSD), définissez kern.sugid_coredump à 1.

Signaux spécifiques

CoreDumpDirectory n'est traité qu'à la reception d'un certain nombre de signaux , SIGFPE, SIGILL, SIGABORT, SIGSEGV, et SIGBUS.

Sur certains systèmes d'exploitation, SIGQUIT provoque aussi un vidage mémoire, mais n'est pas traité par les directives CoreDumpDirectory ou EnableExceptionHook, si bien que la définition du répertoire d'enregistrement du vidage mémoire est entièrement dévolue au système d'exploitation.

top

Directive EnableExceptionHook

Description:Active un hook ("point d'accrochage logiciel") qui exécute des gestionnaires d'exception après un crash
Syntaxe:EnableExceptionHook On|Off
Défaut:EnableExceptionHook Off
Contexte:configuration du serveur
Statut:MPM
Module:event, worker, prefork

Pour des raisons de sécurité, cette directive n'est disponible que si la compilation du serveur a été configurée avec l'option --enable-exception-hook. Elle permet d'activer un hook ("point d'accrochage logiciel") qui autorise certains modules externes à effectuer un branchement et accomplir telle ou telle action après le crash d'un processus enfant.

Deux modules, mod_whatkilledus et mod_backtrace utilisent ce hook. Veuillez vous référer à la page EnableExceptionHook de Jeff Trawick pour plus d'informations à leur sujet.

top

Directive GracefulShutdownTimeout

Description:Spécifie le délai maximum après lequel le serveur va s'arrêter dans le cas d'un arrêt "en douceur"
Syntaxe:GracefulShutdownTimeout seconds
Défaut:GracefulShutdownTimeout 0
Contexte:configuration du serveur
Statut:MPM
Module:event, worker, prefork
Compatibilité:Disponible dans les versions 2.2 et supérieures

La directive GracefulShutdownTimeout permet de spécifier le temps, en secondes, pendant lequel le serveur va continuer à fonctionner après avoir reçu un signal "graceful-stop" ("Arrêt en douceur"), afin de terminer le traitement des connexions en cours.

Définir cette valeur à zéro signifie au serveur d'attendre jusqu'à ce que toutes les requêtes en cours aient été traitées.

top

Directive Listen

Description:Les adresses IP et ports sur lesquels le serveur écoute
Syntaxe:Listen [adresse IP:]numéro port [protocole]
Contexte:configuration du serveur
Statut:MPM
Module:event, worker, prefork, mpm_winnt, mpm_netware, mpmt_os2
Compatibilité:L'argument protocole est supporté depuis la version 2.1.5

La directive Listen permet de signifier à Apache httpd de ne se mettre à l'écoute que sur les adresses IP et ports spécifiés ; par défaut, le serveur répond aux requêtes en provenance de toutes les interfaces réseau. La directive Listen est dorénavant requise, et si elle est absente du fichier de configuration, le serveur refusera de démarrer. Ceci constitue un changement par rapport aux versions précédentes d'Apache httpd.

La directive Listen signifie au serveur de n'accepter les requêtes entrantes que vers le port ou le couple adresse-port spécifié. Si seulement un port est spécifié, le serveur se met à l'écoute sur ce port sur toutes les interfaces réseau. Si une adresse IP et un port sont spécifiés, le serveur va se mettre à l'écoute sur ce port sur l'interface réseau correspondant à l'adresse IP.

On peut utiliser autant de directives Listen que nécessaire pour spécifier plusieurs adresses et/ou ports à écouter. Le serveur répondra aux requêtes vers tous les adresses et ports spécifiés.

Par exemple, pour que le serveur accepte les connexions sur les ports 80 et 8000, utilisez :

Listen 80
Listen 8000

Pour que le serveur accepte les connexions sur deux interfaces et ports particuliers, spécifiez :

Listen 192.170.2.1:80
Listen 192.170.2.5:8000

Les adressee IPv6 doivent être entourées de crochets, comme dans l'exemple suivant :

Listen [2001:db8::a00:20ff:fea7:ccea]:80

L'argument optionnel protocole n'est pas nécessaire dans la plupart des configurations. S'il est absent, https est la valeur par défaut pour le port 443 et http l'est pour tous les autres ports. L'argument protocole sert à déterminer quel module doit traiter une requête, et à appliquer des optimisations spécifiques à certains protocoles à l'aide de la directive AcceptFilter.

La spécification d'un protocole n'est nécessaire que si vous utilisez des ports non standards. Par exemple, pour configurer un site en https sur le port 8443 :

Listen 192.170.2.1:8443 https

Condition d'erreur

Plusieurs directives Listen pour les mêmes adresse IP/port vont provoquer l'envoi d'un message d'erreur Address already in use.

Voir aussi

top

Directive ListenBackLog

Description:Longueur maximale de la liste d'attente des connexions
Syntaxe:ListenBacklog backlog
Défaut:ListenBacklog 511
Contexte:configuration du serveur
Statut:MPM
Module:event, worker, prefork, mpm_winnt, mpm_netware, mpmt_os2

La longueur maximale de la liste d'attente des connexions. En général, aucune modification n'est nécessaire, ni même souhaitable ; cependant, sur certains systèmes, il peut être nécessaire d'en augmenter la valeur en cas d'attaque TCP SYN flood (envoi en masse de requêtes SYN pour saturer le serveur). Voir le paramètre backlog de l'appel système listen(2).

En fait, l'argument backlog sera souvent limité à une valeur inférieure en fonction du système d'exploitation. Notez aussi que de nombreux systèmes d'exploitation ne tiennent pas vraiment compte de la valeur spécifiée pour l'argument backlog, mais s'en inspirent seulement (et choisissent en général une valeur supérieure).

top

Directive ListenCoresBucketsRatio

Description:Rapport entre le nombre de coeurs de processeur activés et le nombre de segments d'écoute
Syntaxe:ListenCoresBucketsRatio ratio
Défaut:ListenCoresBucketsRatio 0 (disabled)
Contexte:configuration du serveur
Statut:MPM
Module:event, worker, prefork
Compatibilité:Disponible à partir de la version 2.4.13 du serveur HTTP Apache, avec un noyau supportant l'option de socket SO_REUSEPORT, et distribuant uniformément les nouvelles connexions aux sockets d'écoute des processus (ou threads) qui l'utilisent (par exemple Linux versions 3.9 et ultérieures, mais pas l'implémentation courante de SO_REUSEPORT par les plateformes de type BSD.

Vous pouvez utiliser la directive ListenCoresBucketsRatio pour spécifier un ratio entre le nombre de coeurs de CPU activés et le nombre de segments d'écoute (listeners' buckets) souhaités ; le serveur HTTP Apache va alors créernum_cpu_cores / ratio segments d'écoute, chacun contenant son propre socket d'écoute Listen sur le ou les mêmes ports ; chaque processus enfant sera associé à un seul segment d'écoute (avec une distribution de type round-robin des segments à la création des processus enfants).

La directive ListenCoresBucketsRatio peut améliorer le support de la montée en charge lorsque l'arrivée de nouvelles connexions est/devient un goulot d'étranglement. Le test de cette fonctionnalité avec des machines possédant un nombre de coeurs de CPU important a permit de constater une amélioration des performances significative et des temps de réponse plus courts.

Pour que cette fonctionnalité soit activée, le nombre de coeurs de CPU doit être égal au moins au double du ratio spécifié. Si vous spécifiez la valeur recommandée pour ratio, à savoir 8, le nombre minimum de coeurs de processeurs disponibles sera alors de 16.

top

Directive MaxConnectionsPerChild

Description:Limite le nombre de connexions qu'un processus enfant va traiter au cours de son fonctionnement
Syntaxe:MaxConnectionsPerChild number
Défaut:MaxConnectionsPerChild 0
Contexte:configuration du serveur
Statut:MPM
Module:event, worker, prefork, mpm_winnt, mpm_netware, mpmt_os2
Compatibilité:Disponible depuis la version 2.3.9 du serveur HTTP Apache. L'ancien nom MaxRequestsPerChild est encore supporté.

La directive MaxConnectionsPerChild permet de définir le nombre maximum de connexions qu'un processus enfant va pouvoir traiter au cours de son fonctionnement. Lorsqu'il a traité MaxConnectionsPerChild connexions, le processus enfant est arrêté. Si MaxConnectionsPerChild est définie à 0, il n'y a plus aucune limite sur le nombre de connexions que le processus pourra traiter.

Définir MaxConnectionsPerChild à une valeur non nulle limite la quantité de mémoire qu'un processus peut consommer à cause de fuites (accidentelles) de mémoire.

top

Directive MaxMemFree

Description:Quantité maximale de mémoire que l'allocateur principal est autorisé à conserver sans appeler free()
Syntaxe:MaxMemFree KOctets
Défaut:MaxMemFree 2048
Contexte:configuration du serveur
Statut:MPM
Module:event, worker, prefork, mpm_winnt, mpm_netware

La directive MaxMemFree permet de définir le nombre maximum de KOctets libres que tout allocateur est autorisé à conserver sans appeler free(). Dans les MPMs threadés, chaque thread possède son propre allocateur. Si elle est définie à 0, la quantité de mémoire libre que peut conserver un allocateur est illimitée.

top

Directive MaxRequestWorkers

Description:Nombre maximum de connexions pouvant être traitées simultanément
Syntaxe:MaxRequestWorkers nombre
Défaut:Voir ci-dessous pour plus de détails
Contexte:configuration du serveur
Statut:MPM
Module:event, worker, prefork

La directive MaxRequestWorkers permet de fixer le nombre maximum de requêtes pouvant être traitées simultanément. Si la limite MaxRequestWorkers est atteinte, toute tentative de connexion sera normalement mise dans une file d'attente, et ceci jusqu'à un certain nombre dépendant de la directive ListenBacklog. Lorsqu'un processus enfant se libèrera suite à la fin du traitement d'une requête, la connexion en attente pourra être traitée à son tour.

Pour les serveurs non threadés (c'est à dire utilisant prefork), la directive MaxRequestWorkers définit alors le nombre maximum de processus enfants qui pourront être lancés simultanément pour traiter les requêtes. La valeur par défaut est 256 ; si vous l'augmentez, vous devez aussi augmenter la valeur de la directive ServerLimit.

Pour les serveur threadés et hybrides (utilisant par exemple event ou worker), MaxRequestWorkers définit alors le nombre total de threads qui seront disponibles pour servir les clients. Dans le cas des MPMs hybrides, la valeur par défaut est 16 (directive ServerLimit) multiplié par la valeur 25 (directive ThreadsPerChild). Par conséquent, pour affecter à la directive MaxRequestWorkers une valeur qui requiert plus de 16 processus, vous devez aussi augmenter la valeur de la directive ServerLimit.

Le nom de la directive MaxRequestWorkers était MaxClients avant la version 2.3.13. Cet ancien nom est encore supporté.

top

Directive MaxSpareThreads

Description:Nombre maximum de threads inactifs
Syntaxe:MaxSpareThreads nombre
Défaut:Voir ci-dessous pour plus de détails
Contexte:configuration du serveur
Statut:MPM
Module:event, worker, mpm_netware, mpmt_os2

C'est le nombre maximum de threads inactifs. Les MPMs utilisent cette directive de différentes manières.

Pour worker et event, la définition par défaut est MaxSpareThreads 250. Ce MPM gère les threads inactifs au niveau du serveur. Si le serveur possède trop de threads inactifs, des processus enfants seront arrêtés jusqu'à ce que le nombre de threads inactifs repasse en dessous de cette limite.

Pour mpm_netware, la définition par défaut est MaxSpareThreads 100. Comme ce MPM n'exécute qu'un seul processus, le nombre de processus inactifs est surveillé au niveau du serveur.

mpmt_os2 fonctionne de manière similaire à mpm_netware. Pour mpmt_os2, la valeur par défaut est 10.

Contraintes

La gamme de valeurs pour MaxSpareThreads est limitée. Apache httpd corrigera automatiquement cette valeur selon les règles suivantes :

Voir aussi

top

Directive MinSpareThreads

Description:Nombre minimum de threads inactifs qui seront disponibles pour pouvoir traiter les pics de requêtes
Syntaxe:MinSpareThreads nombre
Défaut:Voir ci-dessous pour plus de détails
Contexte:configuration du serveur
Statut:MPM
Module:event, worker, mpm_netware, mpmt_os2

C'est le nombre minimum de threads inactifs pour être en mesure de traiter les pics de requêtes. Les MPMs utilisent cette directive de différentes manières.

Avec worker et event, la définition par défaut est MinSpareThreads 75, et le nombre de threads inactifs est surveillé au niveau du serveur. Si le serveur ne possède pas assez de threads inactifs, des processus enfants sont créés jusqu'à ce que le nombre de threads inactifs repasse au dessus de nombre.

Avec mpm_netware, la définition par défaut est MinSpareThreads 10 et, comme ce MPM n'exécute qu'un seul processus, le nombre de threads est surveillé au niveau du serveur.

mpmt_os2 fonctionne de manière similaire à mpm_netware. Pour mpmt_os2, la valeur par défaut est 5.

Voir aussi

top

Directive PidFile

Description:Ficher dans lequel le serveur enregistre l'identificateur de processus du démon
Syntaxe:PidFile nom fichier
Défaut:PidFile logs/httpd.pid
Contexte:configuration du serveur
Statut:MPM
Module:event, worker, prefork, mpm_winnt, mpmt_os2

La directive PidFile permet de définir le ficher dans lequel le serveur enregistre l'identificateur de processus du démon. Si le chemin du fichier n'est pas absolu, il est considéré comme relatif au chemin défini par la directive ServerRoot.

Exemple

PidFile /var/run/apache.pid

Il est souvent utile de pouvoir envoyer un signal au serveur afin qu'il ferme et ouvre à nouveau ses journaux d'erreur et de transfert, et recharge son fichier de configuration. Pour ce faire, on envoie un signal SIGHUP (kill -1) à l'identificateur de processus enregistré dans le fichier défini par la directive PidFile.

La directive PidFile fait l'objet des mêmes avertissements que ceux concernant le chemin d'enregistrement des fichiers journaux et la sécurité.

Note

Depuis la version 2 du serveur HTTP Apache, nous recommandons de n'utiliser que le script apachectl, ou le script de démarrage fourni avec votre système d'exploitation pour (re)démarrer ou arrêter le serveur.

top

Directive ReceiveBufferSize

Description:Taille du tampon TCP en entrée
Syntaxe:ReceiveBufferSize octets
Défaut:ReceiveBufferSize 0
Contexte:configuration du serveur
Statut:MPM
Module:event, worker, prefork, mpm_winnt, mpm_netware, mpmt_os2

Le serveur va fixer la taille du tampon TCP en entrée au nombre d'octets spécifié.

Si la directive est définie à 0, le serveur va utiliser la valeur par défaut adoptée par le système d'exploitation.

top

Directive ScoreBoardFile

Description:Chemin du fichier où sont stockées les données concernant la coordination des processus enfants
Syntaxe:ScoreBoardFile chemin fichier
Défaut:ScoreBoardFile logs/apache_runtime_status
Contexte:configuration du serveur
Statut:MPM
Module:event, worker, prefork, mpm_winnt

Le serveur HTTP Apache utilise un tableau de bord pour la communication entre le processus parent et les processus enfants. Pour faciliter cette communication, certaines architectures nécessitent un fichier. En l'absence de cette directive, donc si aucun nom de fichier n'est spécifié, Apache httpd tentera tout d'abord de créer un tableau uniquement en mémoire (en utilisant la mémoire partagée anonyme) ; et si il n'y parvient pas, il tentera de créer un fichier sur disque (en utilisant la mémoire partagée à base de fichier). Si cette directive est utilisée, Apache httpd créera systématiquement un fichier sur disque.

Exemple

ScoreBoardFile /var/run/apache_runtime_status

Une mémoire partagée sous forme de fichier est utile pour les applications tierces qui nécessitent un accès direct au tableau de bord des processus.

Si vous utilisez un ScoreBoardFile, vous pourrez constater une amélioration des performances en le plaçant sur un disque virtuel en RAM. Assurez-vous cependant de tenir compte des mêmes avertissements que ceux concernant le chemin du fichier journal et la sécurité.

Voir aussi

top

Directive SendBufferSize

Description:Taille du tampon TCP en sortie
Syntaxe:SendBufferSize octets
Défaut:SendBufferSize 0
Contexte:configuration du serveur
Statut:MPM
Module:event, worker, prefork, mpm_winnt, mpm_netware, mpmt_os2

Définit la taille du tampon TCP en sortie avec le nombre d'octets spécifié. Ceci s'avère souvent très utile pour augmenter les valeurs par défaut standards du passé des systèmes d'exploitation pour les transmissions à grande vitesse et haute densité (c'est à dire de l'ordre de 100ms comme sur les liaisons rapides transcontinentales).

Si la directive est définie à 0, le serveur va utiliser la valeur par défaut adoptée par le système d'exploitation.

L'amélioration des performances des connexions à grande vitesse et à temps de latence élevé, peut nécessiter une intervention au niveau de la configuration de votre système d'exploitation.

Sous certains systèmes d'exploitation, la modification du comportement TCP via une augmentation de la valeur de SendBufferSize risque de ne pas être perceptible, si la directive EnableSendfile n'est pas définie à OFF. Cette interaction ne s'applique qu'aux fichiers statiques.

top

Directive ServerLimit

Description:Limite supérieure de la définition du nombre de processus
Syntaxe:ServerLimit nombre
Défaut:Voir ci-dessous pour plus de détails
Contexte:configuration du serveur
Statut:MPM
Module:event, worker, prefork

Avec le MPM prefork, cette directive définit le nombre maximum que l'on peut affecter à la directive MaxRequestWorkers, et ceci pour la durée de vie du processus Apache httpd. Avec les MPMs worker et event, cette directive, en combinaison avec ThreadLimit, définit le nombre maximum que l'on peut affecter à MaxRequestWorkers, et ceci pour la durée de vie du processus Apache httpd. Au cours d'un redémarrage, vous pouvez modifier la valeur de la directive MaxRequestWorkers, alors que toute tentative de modification de la valeur de la directive ServerLimit sera ignorée.

Cette directive doit être utilisée avec précaution. Si ServerLimit est définie à une valeur beaucoup plus grande que nécessaire, de la mémoire partagée supplémentaire sera inutilement allouée. Si à la fois ServerLimit et MaxRequestWorkers possèdent des valeurs supérieures à ce que le système peut supporter, ce dernier peut devenir instable ou Apache httpd peut tout simplement refuser de démarrer.

Avec les MPMs prefork et event, n'utilisez cette directive que si vous devez définir MaxRequestWorkers à une valeur supérieure à 256 (valeur par défaut). N'affectez pas à la directive ServerLimit une valeur supérieure à celle que vous avez prévu d'affecter à la directive MaxRequestWorkers.

Avec worker, n'utilisez cette directive que si la définition de vos directives MaxRequestWorkers et ThreadsPerChild nécessitent plus de 16 processus serveurs (valeur par défaut). N'affectez pas à la directive ServerLimit une valeur supérieure au nombre de processus requis pour la définition des directives MaxRequestWorkers et ThreadsPerChild.

Note

Il existe une limite de ServerLimit 20000 codée en dur dans le serveur (200000 pour le MPM prefork). Ceci est censé éviter les effets désastreux que pourrait provoquer une faute de frappe. Pour dépasser cette limite, vous devez modifier la valeur de MAX_SERVER_LIMIT dans le fichier source du mpm et recompiler le serveur.

Voir aussi

top

Directive StartServers

Description:Nombre de processus enfants du serveur créés au démarrage
Syntaxe:StartServers nombre
Défaut:Voir ci-dessous pour plus de détails
Contexte:configuration du serveur
Statut:MPM
Module:event, worker, prefork, mpmt_os2

La directive StartServers permet de définir le nombre de processus enfants du serveur créés au démarrage. Comme le nombre de processus est contrôlé dynamiquement en fonction de la charge (voir MinSpareThreads, MaxSpareThreads, MinSpareServers, MaxSpareServers), il n'est en général pas nécessaire d'ajuster ce paramètre.

La valeur par défaut diffère d'un MPM à l'autre. Pour worker et event, la définition par défaut est StartServers 3 ; la valeur par défaut est 5 pour prefork et 2 pour mpmt_os2.

top

Directive StartThreads

Description:Nombre de threads créés au démarrage
Syntaxe:StartThreads nombre
Défaut:Voir ci-dessous pour plus de détails
Contexte:configuration du serveur
Statut:MPM
Module:mpm_netware

C'est le nombre de threads créés au démarrage du serveur. Comme le nombre de threads est contrôlé dynamiquement en fonction de la charge (voir MinSpareThreads, MaxSpareThreads, MinSpareServers, MaxSpareServers), il n'est en général pas nécessaire d'ajuster ce paramètre.

Pour mpm_netware, la définition par défaut est StartThreads 50 et, comme il n'y a qu'un processus, il s'agit du nombre total de threads créés au démarrage pour servir les requêtes.

top

Directive ThreadLimit

Description:Le nombre de threads maximum que l'on peut définir par processus enfant
Syntaxe:ThreadLimit nombre
Défaut:Voir ci-dessous pour plus de détails
Contexte:configuration du serveur
Statut:MPM
Module:event, worker, mpm_winnt

Cette directive permet de définir le nombre maximum que l'on peut affecter à la directive ThreadsPerChild pour la durée de vie du processus Apache httpd. La directive ThreadsPerChild peut être modifiée au cours d'un redémarrage jusqu'à la valeur de la directive ThreadLimit, mais toute tentative de modification de la directive ThreadLimit au cours d'un redémarrage sera ignorée.

L'utilisation de cette directive doit faire l'objet de précautions particulières. Si ThreadLimit est définie à une valeur très supérieure à la directive ThreadsPerChild, de la mémoire partagée supplémentaire sera inutilement allouée. Si les directives ThreadLimit et ThreadsPerChild sont définies à des valeurs supérieures à ce que le système peut supporter, ce dernier peut devenir instable, ou Apache httpd peut tout simplement refuser de démarrer. Ne définissez pas cette directive à une valeur supérieure à la valeur maximale que vous pensez affecter à la directive ThreadsPerChild pour le processus Apache httpd en cours d'exécution.

La valeur par défaut de la directive ThreadLimit est 1920 avec mpm_winnt, et 64 avec les autres MPMs.

Note

Il existe une limite de ThreadLimit 20000 (ou ThreadLimit 100000 avec event, ThreadLimit 15000 avec mpm_winnt) codée en dur dans le serveur. Ceci est censé éviter les effets désastreux que pourrait provoquer une faute de frappe. Pour dépasser cette limite, vous devez modifier la valeur de MAX_THREAD_LIMIT dans le fichier source du mpm et recompiler le serveur.

top

Directive ThreadsPerChild

Description:Nombre de threads créés par chaque processus enfant
Syntaxe:ThreadsPerChild nombre
Défaut:Voir ci-dessous pour plus de détails
Contexte:configuration du serveur
Statut:MPM
Module:event, worker, mpm_winnt

Cette directive permet de définir le nombre de threads que va créer chaque processus enfant. Un processus enfant crée ces threads au démarrage et n'en crée plus d'autres par la suite. Si l'on utilise un MPM comme mpm_winnt qui ne lance qu'un processus enfant, ce nombre doit être suffisamment grand pour supporter la charge du serveur. Avec un MPM comme worker qui lance plusieurs processus enfants, c'est le nombre total de threads qui doit être suffisamment grand pour supporter la charge du serveur.

La valeur par défaut de la directive ThreadsPerChild est 64 avec mpm_winnt, et 25 avec les autres MPMs.

top

Directive ThreadStackSize

Description:La taille en octets de la pile qu'utilisent les threads qui traitent les connexions clients
Syntaxe:ThreadStackSize taille
Défaut:65536 sous NetWare; varie en fonction des autres systèmes d'exploitation
Contexte:configuration du serveur
Statut:MPM
Module:event, worker, mpm_winnt, mpm_netware, mpmt_os2
Compatibilité:Disponible dans les versions 2.1 et supérieures du serveur HTTP Apache

La directive ThreadStackSize permet de définir la taille de la pile (pour les données propres) qu'utilisent les threads qui traitent les connexions clients en faisant appel à des modules. Dans la plupart des cas, la valeur par défaut de la taille de la pile du système d'exploitation convient, mais il existe certaines situations où il peut s'avérer nécessaire de l'ajuster :

Il est recommandé de ne pas réduire ThreadStackSize, à moins qu'un grand nombre de threads par processus enfant ne soit nécessaire. Sur certaines plates-formes (y compris Linux), une valeur de 128000 est déjà trop basse et provoque des crashes avec certains modules courants.

Langues Disponibles:  de  |  en  |  fr  |  ja  |  tr 

top

Commentaires

Notice:
This is not a Q&A section. Comments placed here should be pointed towards suggestions on improving the documentation or server, and may be removed again by our moderators if they are either implemented or considered invalid/off-topic. Questions on how to manage the Apache HTTP Server should be directed at either our IRC channel, #httpd, on Freenode, or sent to our mailing lists.