<-
Apache > Serveur HTTP > Documentation > Version 2.4 > Modules

Apache MPM event

Langues Disponibles:  en  |  fr 

Description:Une variante du MPM worker conçue pour ne mobiliser des threads que pour les connexions en cours de traitement
Statut:MPM
Identificateur de Module:mpm_event_module
Fichier Source:event.c

Sommaire

Le module multi-processus (MPM) event est conçu pour permettre le traitement d'un nombre accru de requêtes simultanées en déléguant certaines tâches à des threads de support, libérant par là-même le thread principal et lui permettant de traiter les nouvelles requêtes. Il s'inspire du MPM worker qui implémente un serveur hybride multi-processus/multi-threads. Les directives de configuration à l'exécution sont identiques à celles du MPM worker.

Pour utiliser le MPM event, ajoutez --with-mpm=event aux arguments du script configure lorsque vous compilez le programme httpd.

Directives

Sujets

Voir aussi

top

Comment tout cela fonctionne

Ce MPM essaie de résoudre le 'problème keep alive' de HTTP. Lorsqu'un client a soumis une première requête, il peut garder la connexion ouverte, et envoyer les requêtes suivantes en utilisant le même socket. Ceci permet de réduire de manière significative la surcharge due à la création de connexions TCP. Cependant, le serveur HTTP Apache mobilise en principe à cet effet un processus/thread enfant en attente des données du client, ce qui amène son propre lot d'inconvénients. Pour résoudre ce problème, event utilise un thread dédié qui gère les sockets en écoute, tous les sockets en état Keep Alive, et les sockets où les filtres gestionnaires et de protocole ont fait leur travail et pour lesquels la seule chose restant à faire consiste à envoyer les données au client. La page d'état de mod_status montre les connexions qui se trouvent dans les situations mentionnées.

Le gestionnaire de connexion amélioré peut ne pas fonctionner pour les filtres de connexion qui se déclarent eux-mêmes comme incompatibles avec le MPM event. Dans ce cas, le MPM event adopte le comportement du MPM worker et réserve un thread par connexion. Tous les modules fournis avec le serveur sont compatibles avec le MPM event.

Une restriction similaire existe pour les requêtes qui utilisent un filtre en sortie qui doit lire et/ou modifier l'ensemble du corps de réponse, comme dans le cas de mod_ssl, mod_deflate, ou mod_include. Si la connexion avec le client se bloque pendant que le filtre traite les données, et si la quantité de données générée par ce filtre est trop importante pour être mise en tampon mémoire, le thread utilisé pour la requête n'est pas libéré pendant que httpd attend que toutes les données restantes aient été transmises au client.

Le MPM présuppose que l'implémentation apr_pollset sous-jacente est raisonnablement sûre du point de vue des threads. Ceci permet au MPM d'éviter un verrouillage de haut niveau excessif, ou de devoir activer le thread en écoute afin de lui envoyer un socket keep alive. Tout ceci n'est actuellement compatible qu'avec KQueue et EPoll.

top

Prérequis

Ce MPM dépend des opérations atomiques compare-and-swap d'APR pour la synchronisation des threads. Si vous compilez pour une plate-forme x86 et n'avez pas besoin du support 386, ou si vous compilez pour une plate-forme SPARC et n'avez pas besoin du support pre-UltraSPARC, ajoutez --enable-nonportable-atomics=yes aux arguments du script configure. Ceci permettra à APR d'implémenter les opérations atomiques en utilisant des instructions performantes indisponibles avec les processeurs plus anciens.

Ce MPM ne fonctionne pas de manière optimale sur les plates-formes plus anciennes qui ne gèrent pas correctement les threads, mais ce problème est sans objet du fait du prérequis concernant EPoll ou KQueue.

top

Directive AsyncRequestWorkerFactor

Description:Limite le nombre de connexions simultanées par thread
Syntaxe:AsyncRequestWorkerFactor facteur
Défaut:2
Contexte:configuration du serveur
Statut:MPM
Module:event
Compatibilité:Disponible depuis la version 2.3.13

Le MPM event gère certaines connexions de manière asynchrone ; dans ce cas, les threads traitant la requête sont alloués selon les besoins et pour de courtes périodes. Dans les autres cas, un thread est réservé par connexion. Ceci peut conduire à des situations où tous les threads sont saturés et où aucun thread n'est capable d'effectuer de nouvelles tâches pour les connexions asynchrones établies.

Pour minimiser les effets de ce problème, le MPM event utilise deux méthodes : tout d'abord, il limite le nombre de connexions simultanées par thread en fonction du nombre de processus inactifs. Ensuite, si tous les processus sont occupés, il ferme des connexions permanentes, même si la limite de durée de la connexion n'a pas été atteinte. Ceci autorise les clients concernés à se reconnecter à un autre processus possèdant encore des threads disponibles.

Cette directive permet de personnaliser finement la limite du nombre de connexions par thread. Un processus n'acceptera de nouvelles connexions que si le nombre actuel de connexions (sans compter les connexions à l'état "closing") est inférieur à :

ThreadsPerChild + (AsyncRequestWorkerFactor * nombre de threads inactifs)

En d'autres termes, le nombre maximum de connexions simultanées sera :

(AsyncRequestWorkerFactor + 1) * MaxRequestWorkers

La directive MaxRequestWorkers se nommait MaxClients avant la version 2.3.13. La valeur ci-dessus montre que cet ancien nom ne correspondait pas à sa signification exacte pour le MPM event.

La directive AsyncRequestWorkerFactor accepte des valeurs d'argument de type non entier, comme "1.5".

Langues Disponibles:  en  |  fr 

top

Commentaires

Notice:
This is not a Q&A section. Comments placed here should be pointed towards suggestions on improving the documentation or server, and may be removed again by our moderators if they are either implemented or considered invalid/off-topic. Questions on how to manage the Apache HTTP Server should be directed at either our IRC channel, #httpd, on Freenode, or sent to our mailing lists.