<-
Apache > Serveur HTTP > Documentation > Version 2.4 > Notes spécifiques à un système

Utilisation du serveur HTTP Apache sous Microsoft Windows

Langues Disponibles:  en  |  fr  |  ko 

Ce document décrit l'installation, la configuration et l'exécution d'Apache 2.4 sous Microsoft Windows. Si vous avez des questions après avoir lu la documentation, ou si vous avez rencontré des évènements particuliers ou des rapports d'erreur, vous pouvez consultez la liste de diffusion de la communauté des utilisateurs.

Dans ce document, nous supposons que vous installez une distribution binaire d'Apache. Si vous voulez compiler Apache vous-même (par exemple pour aider au développement ou pour rechercher des bogues), référez-vous au document Compilation d'Apache pour Microsoft Windows.

top

Prérequis du système d'exploitation

La plate-forme Windows de base pour l'exécution d'Apache 2.4 est Windows 2000 ou supérieur. Veillez à toujours vous procurer et installer le dernier service pack afin d'éviter les bogues du système d'exploitation.

Les versions du serveur HTTP Apache supérieures à 2.2 ne fonctionneront sous aucun système d'exploitation d'une version antérieure à Windows 2000.
top

Téléchargement d'Apache pour Windows

Le projet du serveur HTTP Apache proprement dit ne fournit pas de distribution binaire mais seulement le code source. Certains membres du projet peuvent mettre à disposition des paquets binaires à titre individuel, mais ceux-ci n'ont pas vocation à être distribués publiquement.

Si vous n'êtes pas en mesure de compiler le serveur HTTP Apache vous-même, vous pouvez vous procurer un paquet binaire auprès des nombreuses distributions disponibles sur Internet.

Quelques solutions populaires pour déployer Apache httpd, et éventuellement PHP et MySQL sous Microsoft Windows :

top

Personnaliser Apache pour Windows

La configuration d'Apache est enregistrée dans les fichiers du sous-répertoire conf. Ce sont les même fichiers que ceux utilisés pour configurer la version Unix, mais il y a quelques directives spécifiques à Apache pour Windows. Voir l'index des directives pour la liste des directives disponibles.

Les principales spécificités d'Apache pour Windows sont :

top

Exécuter Apache en tant que service

Apache fournit un utilitaire nommé Apache Service Monitor (Moniteur du service Apache). Grâce à lui, vous pouvez voir et gérer l'état de tous les services Apache installés sur toutes les machines du réseau. Pour pouvoir gérer un service Apache avec le moniteur, vous devez d'abord installer le service (soit automatiquement au cours de l'installation, soit manuellement).

Vous pouvez installer Apache en tant que service Windows NT à partir de la ligne de commandes et depuis le sous-répertoire Apache bin comme suit :

httpd.exe -k install

Si vous avez installé plusieurs services Apache sur votre ordinateur, vous devrez spécifier le nom du service que vous voulez installer en utilisant la commande suivante (notez que si vous spécifiez un nom durant l'installation, vous devrez aussi le spécifier pour toute opération comportant l'option -k) :

httpd.exe -k install -n "Nom-service"

Si un service doit utiliser un fichier de configuration spécifique, utilisez ceci :

httpd.exe -k install -n "Nom-service" -f "c:\fichiers\Nom-service.conf"

Si vous utilisez la première commande sans paramètre particulier, excepté -k install, le service aura pour nom Apache2.4 et le fichier de configuration sera censé être conf\httpd.conf.

Supprimer un service Apache est très simple. Utilisez simplement :

httpd.exe -k uninstall

On peut spécifier un service Apache particulier en utilisant :

httpd.exe -k uninstall -n "Nom service"

Normalement, le démarrage, le redémarrage et l'arrêt d'un service Apache s'effectuent via le Moniteur de Service Apache, ou en utilisant des commandes telles que NET START Apache2.4 et NET STOP Apache2.4, ou encore via le gestionnaire de services standard de Windows. Avant de démarrer Apache en tant que service dans quelque but que ce soit, vous devez tester le fichier de configuration du service en utilisant :

httpd.exe -n "Nom-service" -t

Vous pouvez aussi contrôler un service Apache à l'aide de ses options de ligne de commande. Avec cette méthode, pour démarrer un service Apache installé, vous utiliserez :

httpd.exe -k start -n "Nom-Service"

Pour arrêter un service Apache via les options de lignes de commande, utilisez ceci :

httpd.exe -k stop -n "Nom-Service"

ou

httpd.exe -k shutdown -n "Nom-Service"

Vous pouvez aussi redémarrer un service en exécution et le forcer à relire son fichier de configuration en utilisant :

httpd.exe -k restart -n "Nom-Service"

Par défaut, tous les services Apache sont configurés pour s'exécuter sous l'utilisateur system (le compte LocalSystem). Le compte LocalSystem n'a pas de privilèges sur votre réseau, que ce soit via un mécanisme sécurisé de Windows, y compris le système de fichiers, des tubes nommés, DCOM ou des RPC sécurisés. Il a cependant des privilèges élevés en local.

N'accordez jamais de privilèges réseau au compte LocalSystem ! Si Apache doit pouvoir accéder à des ressources réseau, créez un compte séparé pour Apache comme indiqué ci-dessous.

Il est fortement fortement conseillé aux utilisateurs de créer un compte séparé pour exécuter le(s) service(s) Apache, et même obligatoire si vous devez accéder à des ressources réseau via Apache.

  1. Créez un compte d'utilisateur du domaine normal, et assurez-vous de retenir son mot de passe.
  2. Accordez à l'utilisateur nouvellement créé les privilèges Log on as a service et Act as part of the operating system. Sous Windows NT 4.0, ces privilèges sont accordés via le Gestionnaire des utilisateurs du Domaine, mais sous Windows 2000 et XP, vous aurez plutôt intérêt à utiliser une GPO pour propager ces configurations. Vous pouvez aussi effectuer ces réglages via la Politique de Sécurité Locale intégrée à la MMC.
  3. Vérifiez que le compte nouvellement créé est membre du groupe Utilisateurs
  4. Accordez à ce compte les droits Lecture et Exécution (RX) sur tous les documents et répertoires de scripts (htdocs et cgi-bin par exemple), et aussi sur l'exécutable binaire httpd.exe.
  5. Accordez aussi à ce compte les droits de modification sur le répertoire logs.
Il est en général de bonne pratique d'accorder à l'utilisateur sous lequel le service Apache s'exécute les droits en lecture et exécution (RX) sur l'ensemble du répertoire Apache2.4, sauf pour le sous-répertoire logs, sur lequel l'utilisateur doit avoir au moins les droits de modification (RWXD).

Si vous permettez à ce compte de se connecter en tant qu'utilisateur et service, vous pouvez ouvrir une session sous ce compte et vérifier s'il a bien le droit d'exécuter les scripts, de lire les pages web, et si vous pouvez démarrer Apache à partir d'une console Windows. Si tout fonctionne, et si vous avez suivi les étapes ci-dessus, Apache devrait s'exécuter en tant que service sans problème.

Le code d'erreur 2186 indique probablement qu'Apache ne peut pas accéder à une ressource réseau nécessaire, et que vous devez revoir la configuration "Log On As" (Se connecter en tant que ...) du service.

Lorsqu'Apache démarre en tant que service, il se peut que vous obteniez un message d'erreur du Gestionnaire de Services Windows. Par exemple, si vous essayez de démarrer Apache en utilisant l'applet Services du Panneau de configuration de Windows, vous pouvez obtenir le message suivant :

Could not start the Apache2.4 service on \\COMPUTER
Error 1067; The process terminated unexpectedly.

Vous obtiendrez cette erreur à caractère général pour tout problème survenant au cours du démarrage du service Apache. Afin de déterminer exactement la cause du problème, vous devez suivre les instructions permettant d'exécuter Apache pour Windows depuis la ligne de commande.

Si vous rencontrez des problèmes avec le service, il est conseillé de suivre les instructions ci-dessous afin d'essayer de démarrer httpd.exe depuis une console, et d'analyser les erreurs plutôt que vous démener à essayer de démarrer le service.

top

Exécuter Apache depuis la console

Il est en général recommandé d'exécuter Apache en tant que service, mais il est parfois plus simple d'utiliser la ligne de commande, en particulier au cours de la configuration initiale et les tests.

Pour exécuter Apache depuis la ligne de commande et en tant qu'application de console, utilisez la commande suivante :

httpd.exe

Apache va démarrer, et continuera son exécution jusqu'à ce qu'on l'arrête en tapant Ctrl-C.

Vous pouvez également démarrer Apache via le raccourci "Démarrer Apache dans une console" placé dans Démarrer --> Programmes --> Apache HTTP Server 2.4.xx --> Control Apache Server au cours de l'installation. Ceci va ouvrir une console Windows, et y démarrer Apache. Si vous n'avez pas installé Apache en tant que service, la fenêtre Windows restera ouverte jusqu'à ce que vous arrêtiez Apache en tapant Ctrl-C dans cette fenêtre. Le serveur va alors s'arrêter au bout de quelques secondes. Cependant, si vous avez installé Apache en tant que service, c'est ce dernier que le raccourci ci-dessus va lancer. Si le service Apache est déjà en cours d'exécution, le raccourci va rester sans effet.

Si Apache s'exécute en tant que service, vous pouvez l'arrêter en ouvrant une autre console et en entrant :

httpd.exe -k shutdown

Plutôt que de lancer Apache à partir d'une console, il est préférable de l'exécuter en tant que service car dans ce cas, il termine proprement les opérations en cours avant de s'éteindre.

Si le serveur a été lancé depuis une console, vous ne pouvez l'arrêter qu'en pressant la combinaison de touches Ctrl-C dans la même fenêtre.

Vous pouvez aussi redémarrer Apache. Ceci le force à recharger son fichier de configuration. Toute opération en cours peut être achevée sans interruption. Pour redémarrer Apache, vous pouvez soit taper Control-Break dans la fenêtre de console que vous avez utilisée pour le démarrer, soit entrer :

httpd.exe -k restart

si le serveur s'exécute en tant que service.

Note pour les utilisateurs familiers de la version Unix d'Apache : les commandes ci-dessus représentent pour Windows l'équivalent des commandes kill -TERM pid et kill -USR1 pid. L'option de ligne de commande -k a été choisie à titre de rapprochement avec la commande kill utilisée sous Unix.

Si la fenêtre de la console Apache se ferme immédiatement ou inopinément après le démarrage d'Apache, ouvrez une console Windows depuis le menu Démarrer --> Programmes. Placez-vous dans le répertoire d'installation d'Apache, tapez la commande httpd.exe, et observez le message d'erreur. Allez ensuite dans le répertoire des journaux, et visualisez le fichier error.log pour détecter d'éventuelles erreurs de configuration. Si Apache a été installé dans C:\Program Files\Apache Software Foundation\Apache2.4\, vous pouvez entrer ce qui suit :

c:
cd "\Program Files\Apache Software Foundation\Apache2.4\bin"
httpd.exe

Attendez ensuite qu'Apache s'arrête ou tapez Ctrl-C. Entrez alors la commande suivante :

cd ..\logs
more < error.log

Lorsqu'on travaille avec Apache, il est important de comprendre comment ce dernier trouve son fichier de configuration. Vous pouvez spécifier un fichier de configuration à partir de la ligne de commande de deux façons :

Dans les deux cas, la directive ServerRoot doit être correctement définie dans le fichier de configuration.

Si vous ne spécifiez aucun fichier de configuration à l'aide des options -f ou -n, Apache utilisera le nom du fichier de configuration compilé dans le serveur, en général conf\httpd.conf. Ce chemin codé en dur est relatif au répertoire d'installation. Vous pouvez vérifier ce chemin à partir de la valeur de l'étiquette SERVER_CONFIG_FILE en invoquant Apache avec l'option -V, comme ceci :

httpd.exe -V

Apache va ensuite essayer de déterminer la valeur de son ServerRoot en effectuant les recherches suivantes, dans cet ordre :

  1. Une directive ServerRoot via l'option de ligne de commande -C.
  2. L'option de ligne de commande -d.
  3. Le répertoire de travail courant.
  4. Une entrée de la base de registre créée dans le cas d'une installation binaire.
  5. La racine des documents (DocumentRoot) codée en dur dans le serveur. Elle correspond par défaut à /apache, et vous pouvez le vérifier en tapant httpd.exe -V et en recherchant l'étiquette HTTPD_ROOT.

Si vous n'avez pas effectué d'installation binaire, dans certains scénarios, Apache va signaler l'absence de cette clé de registre. On peut passer outre cet avertissement si le serveur a été en mesure de trouver son fichier de configuration d'une autre manière.

La valeur de cette clé correspond au répertoire ServerRoot qui contient lui-même le sous-répertoire conf. Lors de son démarrage, Apache lit le fichier httpd.conf à partir de ce répertoire. Si ce fichier contient une directive ServerRoot qui spécifie un répertoire différent de celui que contient la clé de registre ci-dessus, Apache oubliera la clé de registre, et utilisera le répertoire spécifié par le fichier de configuration. Si vous déplacez le répertoire Apache ou ses fichiers de configuration, il est vital de mettre à jour la directive ServerRoot dans httpd.conf afin de refléter la nouvelle localisation.

top

Vérification de l'installation

Une fois Apache démarré (soit à partir d'une console Windows, soit en tant que service), ce dernier va se mettre à l'écoute sur le port 80 (à moins que vous ayiez modifié la directive Listen dans les fichiers de configuration ou que vous ayiez installé Apache pour l'utilisateur courant seulement). Pour vous connecter au serveur et accéder à la page par défaut, lancez un navigateur et entrez cette URL :

http://localhost/

Apache devrait renvoyer une page de bienvenue et vous devriez voir s'afficher "It Works!". Si rien ne se passe ou si vous obtenez une erreur, consultez le fichier error.log dans le sous-répertoire logs. Si votre serveur n'est pas connecté au réseau, ou si vous avez de sérieux problèmes avec la configuration de votre DNS (Domain Name Service), vous devez utiliser cette URL :

http://127.0.0.1/

Si Apache écoute un port non standard, vous devez le préciser explicitement dans l'URL :

http://127.0.0.1:8080/

Après que votre installation de base fonctionne, vous devez la configurer correctement en éditant les fichiers du sous-répertoire conf. Encore une fois, si vous modifiez la configuration du service Apache sous Windows NT, essayez d'abord de redémarrer le service depuis la ligne de commande afin de vous assurer de l'absence d'erreur.

Comme Apache ne peut pas partager le même port avec d'autres applications TCP/IP, il se peut que vous soyez amené à arrêter, désinstaller ou reconfigurer certains services avant de démarrer Apache. Ces services entrant en conflit avec Apache comprennent les autres serveurs WWW, certaines implémentations de pare-feu, et même certaines applications client (comme Skype) qui utilisent le port 80 afin de contourner les pare-feu.

top

Configuration de l'accès aux ressources réseau

L'accès à des fichiers par le réseau peut être spécifié via deux mécanismes fournis par Windows :

Association de lettres de lecteur
Par exemple, Alias /images/ Z:/
chemins UNC
Par exemple, Alias /images/ //imagehost/www/images/

L'association de lettres de lecteur permet à l'administrateur de maintenir une correspondance avec une certaine machine et un certain chemin en dehors de la configuration d'Apache httpd. Cependant, ces associations ne sont possibles que dans le cadre des sessions interactives, et ne sont pas directement disponibles pour Apache httpd lorsqu'il est démarré en tant que service. N'utilisez par conséquent que des chemins UNC pour les ressources réseau dans httpd.conf, de façon à ce que les ressources soient accessibles quelle que soit la manière dont Apache httpd a été démarré (des procédures exotiques et probablement sujettes aux erreurs peuvent permettre de contourner la restriction due aux associations de lettres de lecteur, mais leur utilisation est déconseillée).

Exemple de DocumentRoot avec chemin UNC

DocumentRoot //dochost/www/html/

Exemple de DocumentRoot avec adresse IP dans le chemin UNC

DocumentRoot //192.168.1.50/docs/

Exemple d'Alias et répertoire correspondant avec chemin UNC

Alias /images/ //imagehost/www/images/

<Directory //imagehost/www/images/>
#...
<Directory>

Lorsqu'Apache s'exécute en tant que service, vous devez créer un compte spécifique afin de pouvoir accéder aux ressources réseau, comme décrit ci-dessus.

top

Personnalisation sous Windows

Langues Disponibles:  en  |  fr  |  ko 

top

Commentaires

Notice:
This is not a Q&A section. Comments placed here should be pointed towards suggestions on improving the documentation or server, and may be removed again by our moderators if they are either implemented or considered invalid/off-topic. Questions on how to manage the Apache HTTP Server should be directed at either our IRC channel, #httpd, on Freenode, or sent to our mailing lists.