<-
Apache > Serveur HTTP > Documentation > Version 2.5 > Modules

Module Apache mod_dav_lock

Langues Disponibles:  en  |  fr  |  ja 

Description:Module de verrouillage générique pour mod_dav
Statut:Extension
Identificateur de Module:dav_lock_module
Fichier Source:mod_dav_lock.c

Sommaire

ce module implémente une API de verrouillage générique que tout fournisseur support de mod_dav peut utiliser. Son activation nécessite l'utilisation de mod_dav. Mais sans fournisseur support pour l'utiliser, il n'est d'aucun service et ne doit pas être chargé dans le serveur. mod_dav_svn, le module qui implémente le fournisseur subversion, est un exemple de module de support qui utilise effectivement mod_dav_lock.

Notez que mod_dav_fs n'a pas besoin de ce module de verrouillage générique, car il utilise sa propre version plus spécifique.

Pour que mod_dav_lock puisse fonctionner, il vous suffit de spécifier le chemin de la base de données des verrous à l'aide de la directive DavGenericLockDB décrite ci-dessous.

Note du développeur

Pour déterminer le pointeur de la fonction du fournisseur de verrouillage, vous devez utiliser l'API ap_lookup_provider avec les arguments dav-lock, generic et 0.

Directives

Voir aussi

top

DavGenericLockDB Directive

Description:Chemin de la base de données des verrous DAV
Syntaxe:DavGenericLockDB chemin fichier
Contexte:configuration du serveur, serveur virtuel, répertoire
Statut:Extension
Module:mod_dav_lock

La directive DavLockDB spécifie le chemin complet de la base de données des verrous, sans extension. Si le chemin n'est pas absolu, il sera considéré comme relatif au répertoire défini par la directive ServerRoot. L'implémentation de mod_dav_lock utilise une base de données SDBM pour surveiller les verrous utilisateurs.

Exemple

DavGenericLockDB var/DavLock

Les utilisateur et groupe sous lesquels Apache s'exécute et qui sont respectivement définis par les directives User et Group doivent pouvoir écrire dans le répertoire qui contient le fichier de la base de données des verrous. Pour des raisons de sécurité, il est recommandé de créer un répertoire dédié à la base de données des verrous, plutôt que de modifier les permissions d'un répertoire existant. Dans l'exemple ci-dessus, Apache va créer des fichiers dans le répertoire var/, lui-même sous-répertoire du répertoire défini par la directive ServerRoot, avec le nom de base DavLock suivi d'une extension choisie par le serveur.

Langues Disponibles:  en  |  fr  |  ja 

top

Commentaires

Notice:
This is not a Q&A section. Comments placed here should be pointed towards suggestions on improving the documentation or server, and may be removed again by our moderators if they are either implemented or considered invalid/off-topic. Questions on how to manage the Apache HTTP Server should be directed at either our IRC channel, #httpd, on Freenode, or sent to our mailing lists.